Bienvenue chez CENTURY 21 Talensac, Agence immobilière NANTES 44000

À propos de la rentrée et des logements/aides au logement

Publiée le 08/09/2020

 

Les loyers représentent toujours une dépense importante pour les familles, surtout en cette période de rentrée et avec la crise sanitaire qui a fragilisé beaucoup de foyers. 

Pour les étudiants et les foyers les plus modestes, il existe 3 principales aides au logement qui ont pour but d’offrir un accès au logement sans y mettre tous ses revenus en diminuant le montant du loyer ou des mensualités d’emprunt :

  • L’APL (aide personnalisée au logement), la plus connue des aides est versée en raison de la situation du logement et qui s’adresse aux personnes célibataires ou couples avec ou sans personne à charge avec un logement dit conventionné.
  • L’ALF (allocation de logement familial) si vous êtes célibataire ou en couple avec une personne à charge et que vous louez un logement non conventionné et que vous ne pouvez prétendre ni à l’APL ni à l’ALS
  • L’ALS (allocation de logement social) est versée si vous ne pouvez toucher ni les APL ni les ALF et si vous êtes célibataire ou en couple, sans personne à charge et que vous louez un logement non conventionné.

Le montant moyen de l’APL par ménage est de l’ordre de 225 euros par mois. Le montant moyen de l’APL Étudiant est de l’ordre de 100 à 150 euros et varie principalement selon si l’étudiant est boursier ou non et habite seul ou en colocation. En moyenne, l’APL est de 155 euros mais varie selon la situation familiale et les conditions de ressources.

 

L’attribution de APL se fait en fonction de plusieurs facteurs :

  • La situation familiale du foyer ;
  • La situation professionnelle de chaque membre du foyer ;
  • Les conditions de ressources de l’ensemble du foyer ;
  • Le montant du loyer hors charges ou les mensualités d’un prêt immobilier ;
  • Le type de logement (appartement, conventionné, etc.) ;
  • La zone géographique dans laquelle se situe le logement.

 

Enfin le demandeur doit préciser son statut :

  • Si vous êtes locataire ou propriétaire ;
  • La date d’entrée dans le logement ;
  • Si vous êtes en couple ou célibataire ;
  • Si vous êtes étudiant ou non ;
  • Si ce logement est votre résidence principale.

 

Si le logement n’est pas la résidence principale du demandeur ou s’il appartient à un membre de sa famille, le locataire n’aura pas le droit aux APL.

 

Sources : mes-allocs.fr ; service-public.fr

 

Vous avez un projet immobilier à Nantes : un achat, une vente, une location ? Vous recherchez les conseils d'un expert ?
Contactez un de nos conseillers qui aura plaisir à vous recevoir dans notre agence CENTURY 21 Talensac, 23 rue de Bel Air et à vous accompagner dans la concrétisation de votre projet.
À très bientôt.

Notre actualité